La diffusion de votre publicité Facebook est limitée ? Les performances de vos campagnes sont faibles ? Vos coûts de diffusion sont trop élevés ? 

Il y a toujours une explication à cela et une manière de le corriger.

Dans cet article, nous vous présentons 10 erreurs courantes en Facebook Ads, commises par de nombreux annonceurs. 

  1. Ne pas configurer correctement son Pixel Facebook.
  2. Sélectionner le mauvais objectif de campagne.
  3. Manquer de pertinence dans le ciblage.
  4. Ne pas exclure d’audience.
  5. Diffuser une publicité qui n’interpelle pas la cible.
  6. Tout miser sur le paramétrage de la campagne.
  7. Proposer une offre qui n’est pas suffisamment attractive.
  8. Attendre des résultats rapides.
  9. Passer son temps à modifier ses campagnes.
  10. Ne pas suivre les recommandations de Facebook.

1. Ne pas configurer son Pixel Facebook correctement

En marketing, les données sont souvent au centre des décisions stratégiques. 

C’est normal. Pour prendre des décisions justes et cohérentes, il est judicieux de mener ses différentes réflexions aux travers de données factuelles. 

Sans cela, les décisions ne seraient prises qu’à travers des hypothèses et les chances d’obtenir des résultats seraient tout aussi approximatives. 

Les données sont d’autant plus importantes en publicité en ligne. 

Dans la même logique, les annonceurs élaborent et mènent leurs campagnes publicitaires à travers les analyses de leurs résultats

Ainsi, si vous souhaitez que vos campagnes de publicité soient performantes, vous ne devez pas passer à côté du pixel Facebook.

C’est un morceau de code JavaScript que vous devez installer sur toutes les pages de votre site web.

Grâce aux cookies, le Pixel Facebook vous permet de :

  • Distinguer les utilisateurs qui sont allés sur votre site ;
  • Identifier les utilisateurs qui ont interagi avec vos publicités Facebook ;
  • Analyser les résultats de vos campagnes publicitaires ;
  • Améliorer les performances de vos publicités Facebook ;
  • Diffuser vos publicités auprès des internautes les plus susceptibles d’être intéressés ;
  • Recibler les internautes qui ont visité votre site web ;
  • Savoir ce que les utilisateurs font une fois qu’ils ont interagi avec vos publicités et qu’ils sont sur votre site web.

Concrètement, à l’aide du Pixel Facebook, vous récoltez des informations et des données essentielles à la performance de votre campagne publicitaire. 

L’une des erreurs les plus courantes en publicité Facebook, c’est de disposer d’un Pixel Facebook mal configuré. Parfois même, de ne pas en avoir du tout.

Dans ce contexte, l’annonceur ne peut pas disposer des informations et des données utiles à la performance des campagnes. 

Par conséquent, les possibilités d’obtenir des résultats intéressants deviennent minces. 

Nous vous recommandons donc de vérifier la configuration de votre Pixel Facebook. 

Si vous ne l’avez pas encore configuré, retrouvez notre guide complet pour apprendre à installer votre Pixel Facebook.

2. Sélectionner le mauvais objectif de campagne

Choisir votre objectif est l’une des premières options demandées lors de la création de votre campagne. 

Les objectifs de campagne font référence à votre tunnel de conversion

  • Sensibilisation : ces objectifs permettent de susciter de l’intérêt à l’égard de votre entreprise, vos produits ou services. Ils permettent d’accroître la notoriété de votre marque.
  • Considération : ces objectifs permettent d’inciter les utilisateurs à s’intéresser à votre entreprise et les encourageant à trouver plus d’informations à son sujet.
  • Conversion : ces objectifs incitent les personnes intéressées par votre entreprise, vos produits ou services, à effectuer une action sur votre site.

En sélectionnant le bon objectif, vous pouvez vous assurer que votre budget publicitaire soit dépensé pour apporter le résultat souhaité

Par exemple, si vous sélectionnez l’objectif de trafic, Facebook comprendra que votre campagne doit être diffusée dans le but de générer du trafic. 

Si votre objectif initial est de réaliser des ventes, vous serez certainement déçu du résultat. Dans ce cas, l’objectif conversion était le plus adapté. 

Vous devez donc être prudent lorsque vous sélectionnez les objectifs de votre campagne publicitaire Facebook.  

Pour choisir le bon objectif publicitaire, demandez-vous : quelle est la mission numéro 1 que votre campagne publicitaire doit accomplir ? 

3. Manquer de pertinence dans le ciblage

Rien qu’en France, plus de 38 millions de personnes utilisent régulièrement Facebook.

Avec autant d’utilisateurs, vous avez de grandes chances de trouver vos futurs clients.

Autre bonne nouvelle : les publicités Facebook vous permettent de cibler avec précision les utilisateurs intéressants pour votre entreprise. 

En effet, vous pouvez cibler les utilisateurs selon des critères démographiques (sexe, âge, lieu d’habitation…), leurs centres d’intérêt (les sites qu’ils consultent, leurs hobbies…) et leurs comportements (ils achètent facilement en ligne…).

Vous pouvez également cibler les utilisateurs ayant déjà interagi avec vous (ceux qui ont acheté un produit, visité votre site, consulté une vidéo de votre profil Facebook, liké un de vos posts…).

Pour finir, vous pouvez créer une audience similaire des utilisateurs qui interagissent déjà avec vous. Autrement dit, vous pouvez diffuser vos publicités auprès de “clones” d’utilisateurs qui se sont intéressés à votre entreprise.

Cela dit, les possibilités de ciblages sont si nombreuses que l’on retrouve souvent des erreurs dans leurs paramétrages. Par exemple :

Cibler une audience trop restreinte 

Il est courant d’apercevoir des ciblages beaucoup trop précis, ce qui est une mauvaise pratique si on veut obtenir des résultats. 

Pour faire simple, la publicité sur Facebook repose sur un algorithme ultra puissant. Celui-ci permet, entre autres, d’optimiser la diffusion des publicités.

Pour ce faire, il s’alimente des données qu’on lui fournit, notamment à travers le Pixel Facebook. Cela lui permet de cerner les premières cibles de la publicité.

Lors de la diffusion de celle-ci, il est même capable d’apprendre des interactions des utilisateurs, c’est-à-dire, de comprendre le profil d’utilisateur le plus intéressant, et de la diffuser davantage auprès d’eux.

Tout cela permet de cibler les personnes les plus susceptibles d’interagir avec la publicité

Dans ce contexte, lorsque vous ciblez une audience trop restreinte, vous limitez la capacité de l’algorithme de s’améliorer, ce qui se traduit par des résultats peu, voire non-satisfaisants.

C’est pourquoi nous vous recommandons de ne pas abuser des critères de ciblage et de cibler une audience large (300 000 personnes minimum). 

Faites également confiance à l’algorithme de Facebook pour vous aider à atteindre votre objectif marketing. 

Évidemment, lorsqu’il s’agit de cibler des utilisateurs qui interagissent déjà avec vous, vos audiences sont bien plus restreintes. 

Ne prenez donc pas en compte les nombres d’utilisateurs dans ce contexte. 

Diffusez une publicité qui ne correspond pas à la cible

Il arrive également que des annonceurs diffusent leurs publicités sans prendre en considération le niveau d’intérêt de la cible.

En effet, si vous faites la promotion de :

  • votre best-seller auprès d’un utilisateur qui a liké un de vos posts ;
  • l’engagement écologique ou social de votre marque, auprès d’un utilisateur qui a visité votre site ;

Vous ne pouvez pas espérer de résultats satisfaisants. 

En effet, l’utilisateur qui a simplement liké votre post ne sera certainement pas suffisamment engagé envers votre marque pour passer à l’achat. 

Quant à l’utilisateur qui a visité votre site, il connaît déjà votre marque. Par conséquent, il ne sera sans doute pas intéressé pour en savoir plus sur ses démarches. 

Ainsi, nous vous recommandons de prendre en considération le point de vue des utilisateurs que vous ciblez, et cela avant même de créer votre campagne. 

De cette manière, vous vous assurerez de rester cohérent.

4. Ne pas exclure d’audience

Savoir quelles audiences inclure dans votre ciblage est primordial. 

Cependant, il est tout aussi important de savoir quelles audiences vous devez exclure

Ne pas exclure d’audience de son ciblage est une autre des erreurs courantes en publicité Facebook. 

Cette erreur entraîne pourtant 2 conséquences négatives et importantes :

  1. Cela génère une mauvaise expérience utilisateur.
  2. Vous dépensez inutilement votre budget.

En effet, lorsque vous n’excluez pas vos audiences non-ciblées, vous diffusez vos publicités auprès de personnes qui ne sont plus, ou pas intéressées. 

Pensez à un utilisateur qui a interagi avec votre publicité, puis qui a acheté un de vos produits. 

Si vous n’avez pas exclu vos acheteurs de votre ciblage, cet utilisateur continuera d’être touché par votre publicité

À terme, vous générerez une frustration chez lui : il sera agacé de voir continuellement votre publicité. 

En plus de cela, vous dépenserez votre budget inutilement, puisque cet utilisateur aura déjà converti. 

Cependant, l’exclusion d’audience ne concerne pas seulement les acheteurs. 

Il peut ainsi s’agir d’exclure les abonnés de votre newsletter, dans le cadre d’une publicité incitant les personnes à s’y abonner, par exemple. 

Par conséquent, nous vous recommandons vivement d’exclure les utilisateurs qui ne sont pas concernés par votre publicité.

Pour ce faire, vous devez utiliser l’option d’audience personnalisée et exclure les audiences créées lors du paramétrage de votre ciblage.

De cette manière, vous éviterez que vos publicités soient diffusées inutilement auprès de ces utilisateurs. 

telecharger-ebook-facebook-ads

5. Diffuser une publicité qui n’interpelle pas votre cible

Une autre des erreurs courantes en Facebook Ads est de ne pas personnaliser sa publicité en utilisant son persona

Que ce soit lors de la création du visuel ou la rédaction du texte, certains annonceurs tentent de vendre à tout le monde.

Or, vendre à tout le monde, c’est aussi ne vendre à personne.

Un persona revient à créer un profil type de vos clients ou de vos acheteurs potentiels. 

Pour créer une publicité performante, vous devez donc utiliser votre persona comme référence afin d’adapter votre publicité. 

Grâce à cela, vous serez capable de créer des visuels qui stimuleront vos futurs clients.

Vous serez aussi capable d’écrire des accroches pertinentes qui donneront à vos prospects l’envie d’en savoir plus. 

Nous vous recommandons donc de garder votre persona à l’esprit lors de la création de votre campagne

6. Utiliser trop de texte dans les publicités

Au fur et à mesure des tendances, cette erreur disparaît. Néanmoins, elle reste toujours visible chez certains annonceurs. 

Il est naturellement tentant d’utiliser du texte dans les visuels d’une publicité, que ce soit pour informer au mieux le prospect ou faire preuve de persuasion.

Cependant, trop de texte dans les publicités se révèle être un désavantage.

  • Les textes sont souvent difficiles à lires ;
  • Ils prennent le dessus sur les visuels ;
  • La typographie de la marque et du site n’est pas respectée ;
  • Ils ne sont pas suffisamment communicatifs.

À l’inverse, les images permettent de présenter la marque, les produits et services aisément

Elles permettent aussi de transmettre efficacement l’image et le positionnement de la marque

Les images sont faciles à assimiler et à mémoriser

Elles sont enfin un puissant moyen de partager des émotions, ce qui est très important en marketing.

Malgré cela, certains annonceurs continuent de miser sur le texte pour captiver les lecteurs. 

Nous vous recommandons donc de ne pas abuser des textes. Utilisez-les avec justesse, par exemple en délivrant votre information avec le minimum de mots possibles.

Vous devriez aussi utiliser le lexique de votre cible afin de la captiver facilement.

De plus, les photos, carrousels, diaporamas, vidéos… sont d’excellents moyens d’avoir des posts visuellement engageants.

Nous vous conseillons donc vivement leur utilisation. 

7. Proposer une offre qui n’est pas suffisamment attractive

Une autre erreur courante en publicité Facebook est de proposer une offre marketing qui n’est pas assez attrayante, voire de ne pas proposer d’offre du tout. 

Offrir des visuels de qualité et des textes engageants est nécessaire pour captiver les utilisateurs. 

Mais cela ne peut pas vous garantir d’obtenir des ventes

Si vous souhaitez obtenir de meilleures conversions, vous devez proposer des offres convaincantes à vos clients potentiels. 

Vous vous assurez ainsi que vos publicités seront plus captivantes

De cette manière, vous inciterez davantage les utilisateurs à consulter votre offre et à effectuer l’action que vous souhaitez. 

L’offre que vous pouvez proposer dépendra de votre publicité :

  • Vous vendez un produit ou un service ? Proposez une offre de réduction.
  • Votre publicité a pour but d’augmenter les inscriptions à votre newsletter ? Offrez du contenu exclusif, par exemple : un livre blanc spécial.
  • Vous organisez un webinaire ? Vous pourriez indiquer que vous offrez un cadeau à la fin de la séance.

Votre offre doit toucher les points sensibles de votre client potentiel. Cela augmentera vos chances d’obtenir de meilleurs résultats. 

Sans offre convaincante, vous ne pourrez pas générer suffisamment de trafic sur votre site Web.

Nous vous recommandons donc de travailler vos offres lors de la création de vos publicités. Rendez-les plus attrayantes. Adaptez-les à votre cible et à votre publicité. 

8. Être impatient vis-à-vis de ses performances

L’impatience est rarement de bonne vertu. Encore moins lorsqu’il s’agit de publicité Facebook. 

Une autre des erreurs courantes en Facebook Ads qui touche beaucoup d’entreprises et d’annonceurs est de faire preuve d’impatience vis-à-vis des résultats

Ils veulent être rentables dès le premier mois, et envisagent de réinvestir le bénéfice réalisé dans de nouvelles publicités. 

Malheureusement, il n’arrive que très rarement que cela se produise. 

En effet, lorsqu’une entreprise commence utiliser les Facebook Ads comme levier de croissance, il faut commencer par tester

  • Le marché,
  • Les paramétrages de ciblage,
  • Différents visuels de publicités,
  • Divers textes d’accroches.

Cela a pour but de trouver les meilleures combinaisons possible

Il faut aussi que le Pixel Facebook soit correctement configuré, afin d’optimiser la diffusion de la publicité. Ce n’est pas toujours le cas des entreprises qui débutent en publicité Facebook. 

La performance d’une publicité va aussi dépendre d’autres variables :

  • La qualité du site web,
  • Les offres de l’entreprise,
  • Le volume de trafic généré par le site,
  • ….

Vous comprenez ainsi que l’objectif d’être rentable dès le premier mois ne sera pas atteint si facilement. Cet objectif demande surtout de l’apprentissage, et donc du temps. 

Nous vous recommandons alors de planifier votre période de test, par exemple 3 mois. Vous devez également définir un budget publicitaire

Si durant cette période, vous obtenez des résultats probants, poursuivez vos efforts. 

Dans le cas contraire, vous pourriez envisager un autre canal d’acquisition.

9. Passer son temps à modifier ses campagnes 

Cette autre erreur courantes en publicité Facebook va de pair avec la précédente. 

Faute de patience, les annonceurs sont tentés de modifier jour après jour les paramétrages de leur campagne dans l’espoir de générer aussitôt des résultats. 

Pourtant, modifier constamment ses campagnes en quête de performance est une très mauvaise pratique. 

En effet, comme dit précédemment, la publicité Facebook repose sur un algorithme ultra puissant. Celui-ci vous permet, entre autres, d’optimiser la diffusion de vos publicités.

Or, à chaque modification de votre campagne publicitaire, vous perturbez l’algorithme

Dans le pire de cas (et le plus récurrent), la diffusion de votre campagne agit comme si elle était diffusée de nouveau.

Ainsi, vous perdez la progression de votre campagne et son apprentissage

Autrement dit, vous revenez à la case départ. 

Nous vous recommandons d’établir correctement votre campagne une première fois, puis de la laisser se diffuser 1 semaine, parfois 2.

Durant cette période, ne modifiez rien de votre campagne.

À la fin de cette période, vous serez capable de statuer sur ses performances, d’analyser les différents indicateurs. 

Vous serez capable de comprendre votre campagne et de savoir ce qui a fonctionné ou non. 

Ainsi, à l’aide de cette expérience, votre prochaine campagne publicitaire ne pourra que vous rapprocher de vos objectifs marketing

10. Ne pas respecter les Power5

Ne pas connaître ni respecter les Power5 est la dernière erreur courante en Facebook Ads.

Ce sont en effet les 5 pratiques à respecter pour vous assurer que vos campagnes reposent sur des bases saines

Ces pratiques ont été suggérées par Facebook dans le but d’aider les annonceurs à obtenir les meilleurs résultats possibles et à mieux dépenser leur budget

Avant le partage de ces pratiques, la manière d’annoncer sur Facebook était tiraillée entre les différentes “bonnes pratiques découvertes”, ou encore “les techniques secrètes de performances”.  

Aujourd’hui, plus de technique secrète ou de méthode miracle

Facebook nous suggère ces 5 pratiques à respecter pour des campagnes performantes :

  • Activer l’option d’optimisation du budget de campagne,
  • Disposer d’un compte publicitaire simplifié,
  • Utiliser les placements automatiques,
  • Activer l’option de correspondance avancée,
  • Exploiter les publicités dynamiques.

Pour découvrir cela en détail, nous vous recommandons de consulter la documentation des Power5 de Facebook.

En conseillant ces 5 pratiques, il faut comprendre que Facebook joue en sa faveur.

En effet, si les annonceurs obtiennent des bons résultats, ils dépenseront plus pour augmenter leurs performances publicitaires sur le réseau social.

Nous vous recommandons de respecter les Power5. Ainsi, vous disposerez des meilleures conditions pour obtenir des résultats.

Conclusion

Voilà donc quelques-unes des erreurs courantes en publicité Facebook qui peuvent être facilement évitées.

Lorsqu’elles sont bien faites, les publicités Facebook peuvent donner des résultats étonnants et conduire à la croissance rapide d’une entreprise. 

Utilisez les conseils donnés dans cet article et évitez de commettre ces erreurs courantes.

Vous êtes toujours en quête de performance ? Nous vous recommandons de consulter notre article détaillant comment créer une publicité efficace sur Facebook.